Auto-massage des Reins à l’Épinette Noire

On a vu la semaine dernière que l’hiver est la saison où nous refaisons le « plein » de nos Reins énergétiques ! Mieux on se repose cet hiver, mieux on recharge nos reins en énergie et plus on sera en forme pour le reste de cette nouvelle année.

5 minutes pour chouchouter tes Reins et donc ton énergie

Comme promis, je te propose un petit « temps pour toi » à mettre en place dès que possible.

Il te faut juste de l’huile essentielle d’Épinette noire (et tes mains ;)).

Si tu veux en savoir un peu plus sur cette huile essentielle, je te recommande de regarder cette vidéo pleine de pep’s de la Compagnie des Sens :

Ainsi que leur fiche descriptive très complète ici . (Notamment en ce que concerne les précautions d’utilisation voire les personnes pour qui cette huile essentielle d’Epinette Noire est contre-indiquée). D’ailleurs, allez hop, je l’intègre directement dans l’article :

Cette huile essentielle est donc contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Et au moment où j’écris, je ne sais pas par quelle autre huile on pourrait la remplacer mais je vais me renseigner et je mettrai l’article à jour quand j’aurai la réponse (si tu t’y connais et que tu as une proposition, n’hésite pas à partager dans les commentaires 🙂 ).

Si tu n’es pas une habituée des huiles essentielles, je t’encourage à lire cette page d’Aroma-zone qui te précise les bonnes conditions pour se lancer.

En particulier, il est souvent indiqué que certaines huiles peuvent être irritantes ou particulièrement sensibilisantes. C’est pourquoi, la majorité des huiles essentielles s’emploient diluées dans une huile végétale sur la peau.

Il est d’ailleurs recommandé de toujours effectuer un test de tolérance cutané dans le pli du coude pendant au moins 48 heures avant toute utilisation à l’état pur ou dilué sur la peau.

Si tu observes une réaction (rougeur, irritation, picotement…), n’utilise pas l’huile concernée (ou le mélange d’huiles – appelé synergie). 

Ces précautions étant posées, maintenant si tu as ton huile, on passe à l’action !

Comment s’auto-masser les Reins

Voici un extrait de la formation Aromapro de Cécile Ellert concernant les conseils de préparation d’huile essentielle pour des massages destinés à des adultes :

Dans notre cas, je te propose donc de faire couler 10 gouttes d’huile essentielle d’Épinette noire dans 10ml (soit l’équivalent de 2 cuillères à café) d’huile végétale de ton choix (par exemple de l’huile d’amande douce).

Enduits tes mains de ce mélange de manière à ce que tes mains glissent bien sur ta peau lors du massage.

On va s’orienter vers la partie lombaire qui correspond à la fois à la zone anatomique des reins (le haut des lombaires) et à la zone énergétique des Reins (l’ensemble lombaires auquel on peut rajouter le sacrum). Autrement dit, du haut des fesses jusqu’au début des côtes (grosso modo).

Généralités sur la Colonne Vertébrale - Dr Sébastien LE PAPE

Cet auto-massage est inspiré d’un livre de Jean Rofidalun des précurseurs en France du Do-In (une technique d’auto-massage à visée énergétique).

Voici comment procéder :

  • Les poings fermés, appuie le coin interne du poing de chaque côté de la colonne sur les muscles longs qui la soutiennent et frotte vigoureusement pour bien réchauffer tes reins. (C’est là que tu dois utiliser l’huile essentielle 😉 ).
  • Frappe cette même partie avec les poings, poignets souples, en remontant le plus haut possible dans le dos. Tu peux être debout ou te mettre à genoux en te penchant en avant comme sur ces images :
percussion-des-reins_gris.jpg
OU
  • Avec le même coin interne du poing, exerce des rotations de chaque côté de la colonne vers les vertèbres en allant du bassin aux premières côtes flottantes. (Donc en remontant).
  • Ensuite masse les extrémités des deux dernières côtes flottantes avec la pulpe des pouces. Ce sont deux points très importants des reins.
  • Assieds-toi en seiza (comme sur la photo )
La position seiza peut se faire aussi assis sur une ou deux briques de yoga.
  • Ecarte les pieds de chaque côté et masse puissamment la plante des pieds et le dessous des orteils avec les poings fermés, bras tendus, en t’aidant de tout le poids du corps.
  • Dans cette position, martèle tes talons avec les poings, cela fortifie les os.
  • Tu peux aussi en profiter pour masser le Yong Quan, le premier point du méridien du rein, qui se trouve au milieu du pied, juste après les coussinets.

Pense à bien respirer pendant cet exercice pour ne pas te fatiguer et te tendre.

  • Enfin, frotte à nouveau les reins en entre-croisant les doigts des deux mains dans le dos puis en faisant une série de frictions horizontales et toniques sur la zone des reins de manière à les chauffer.

Pour compléter, si tu le souhaites, termine en plaçant tes mains en cathédrale sur ton nez et prend 3 inspirations profondes pour t’imprégner des effluves de l’épinette noire.

Et voilà 🙂

3 piliers en plus pour faire le plein d’énergie dans nos Reins énergétiques.

1er pilier : Bien dormir et privilégier le repos en hiver.

(As-tu testé de te coucher plus tôt au moins une fois par semaine comme je te le proposais la semaine dernière ? )

2e pilier : Manger une « bonne » nourriture fraîche et vivante pour en extraire l’énergie subtile des aliments (et boissons).

Je te mets la liste extraite d’un cours proposé par Isabelle Zowczak. (à découvrir absolument si tu t’intéresses sérieusement à la MTC et que tu as envie d’aller plus loin).

La liste des aliments à privilégier en cas de coup de mou d’hiver :

Céréales, légumineuses : quinoa, avoine, millet, lentille
Viandes, produits animaux : huître, homard, langouste, méduse, moule, crevette, calamar,seiche, carpe, foie de volaille, agneau, mouton, poule, rognons d’agneau, rognons de porc, canard, caille, œufs de pigeon, jaunes d’œufs
Fruits/graines : cerise, châtaigne, framboise, raisins de Corinthe, raisins secs, pistache, noix, prune, raisin, sésame, sésame noir, graines de soja noir, graines de tournesol
Légumes : aubergine (Pas très courant à trouver en hiver en France à priori) , fenouil, feuilles de poireau, patate douce, petits pois, potiron, pomme de terre, champignons noirs
Epices/condiments : cannelle, aneth, anis étoilé, ciboulette, clou de girofle, cumin, romarin,persil
Boissons : décoction d’écorce de pamplemousse, infusions de gingko, vin chaud, lait de coco

Néanmoins, pour ma part, j’ai toujours un peu de mal avec ces listes « à la Prévert ». En plus, parfois, certains aliments ne sont pas vraiment « de saison ». (Genre, de la cerise en hiver?). Mais c’est comme tout, pour changer une habitude, ou améliorer ce que tu fais déjà, peut-être que choisir un ou deux aliments dans la liste et essayer de les incorporer dans tes menus de la semaine est plus facile à envisager.

3e pilier : Respirer correctement et en conscience de l’air frais (et si possible non pollué) pour en extraire l’énergie subtile de l’air. C’est parti pour une ballade dans la nature au grand air 😉

Tu l’as compris je pense,  prendre soin de soi en hiver est primordial.  Et garder ces reins au chaud est une bonne façon d’y arriver. (Pour l’anecdote il parait que c’est pour ça que les kimonos ont cette ceinture appelée OBI qui couvre toute cette zone 😉 ).

 Alors, maintenant à toi de jouer !

J’ai vraiment envie de diffuser ces informations au maximum de mamans. Alors, si tu penses que cet article (ou un autre) peut être utile à une amie, n’hésite pas à lui partager. Merci 🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.