Comment planifier la revue de tes objectifs ?

J’espère que tu as passé une bonne première semaine ! De mon côté, les échanges – que ce soit en famille ou avec mes collègues – ont été riches. Et biensûr, la notion d’ « objectifs » pour cette année est ressorti plusieurs fois.

Clarifier ce que l’on veut augmente les chances de créer le résultat souhaité.

Parfois, ce terme d’objectifs, peut te paraitre inadapté à ta vie perso et relié au monde de l’entreprise, il peut avoir un connotation un peu stressante.

J’ai moi-même eu ce ressenti pendant longtemps. Jusqu’à ce que je comprenne qu’un objectif n’a pas pour but de me mettre la pression mais de m’aider au quotidien à avoir une direction.

J’ai reçu un mail d’une bloggeuse américaine cette semaine avec ce graphique :

Graphique de Léonie Dawson

A mon sens, ce qui distingue les objectifs des résolutions, c’est que tu ne parles pas de tes objectifs une fois en début d’année en les abandonnants 10 jours plus tard.

Un objectif se pose (s’écrit) puis est revu régulièrement pour être réajusté si besoin.

Pourquoi et comment formuler un objectif inspirant ?

On pourrait se dire que les objectifs, par nature sont motivants, mais ça n’est pas forcément le cas.

Par exemple, si tu dis « je veux arrêter de fumer/perdre 3 kilos, Je veux quitter ce job qui ne me convient plus », ce n’est pas super motivant non?

Ces formulations sont basées sur un champ lexical de la perte plutôt que sur celui du bénéfice.

Sans cette composante de motivation, se fixer un objectif peut devenir contre-productif. C’est une mécanique connue en PNL.

Donc, pour ce qui est du côté stressant, ça peut aider de se demander :

  • qu’est-ce qui m’inspire?
  • qu’est-ce qui est important pour moi?
  • qu’est-ce qui va me rendre fière de moi ou me donner de l’énergie?
Auteur-e inconnue (si c’est votre photo faites moi signe 😉 ).

En quelque sorte, l’objectif d’un objectif ce n’est pas qu’il soit atteint mais de te donner de l’énergie et t’aider à accroitre les chances de voir se réaliser ce qui est important pour toi. Donc n’hésite pas à chercher la raison essentielle pour laquelle tu veux atteindre un objectif particulier.

Par exemple, arrêter de fumer peut devenir = économiser assez pour t’offrir une semaine de thalasso – en mode doigts de pied en éventail (ou un stage de kite surf si tu pètes la forme et que tu ressens l’appel du vent et de la mer 😉 ).

Si quand tu penses à ton objectif tu te sens démotivée, stressée, en perte d’énergie c’est que ce n’est pas le bon objectif ou pas le bon timing, pas la bonne formulation. A contrario, attention à ne pas tomber dans le fantasme  et être surexcitée pendant 2 semaines pour tout laisser retomber comme un soufflet (on revient un peu en mode « Résolution de début d’année »sinon).

Écrire tes objectifs et les revoir pour augmenter tes chances de les atteindre.

Pour pouvoir facilement revenir vers ton objectif, écrit le : dans un carnet ou un journal dédié à ça, sur un ou des post-it pour les mettre dans les lieux où tu passes régulièrement, dans ton agenda. L’important c’est que ce soit un support et placé à un endroit pratique pour ne pas l’oublier.

Comme je te le disais dans cet article :

Remarque : dans ce même article tu pourras retrouver « La roue de la vie », bien utile pour déterminer les domaines dans lesquels tu as besoin/envie d’évoluer en ce moment.

De mon côté, à l’époque, j’avais commencé à planifier des créneaux une fois par semaine pour « bloguer » dans mon agenda sans arriver à m’y tenir.

Je pense que j’étais typiquement dans une mauvaise formulation de mon objectif. Ce que j’aime, c’est partager : mes expériences, lectures, formations, réflexions, apprentissages et pourquoi pas t’inspirer à mettre au centre de ta vie ce qui est important pour toi. Là j’ai envie de m’y mettre tout de suite et de recommencer en plus 😉

Depuis peu, je teste un créneau récurrent dans mon agenda Gmail que j’ai appelé « POINT DU JOUR » et placé en fin de journée :

Dans cet « évènement » j’ai créé une trame :

> qu’est-ce qui m’a rendu fière de moi aujourd’hui? qu’est-ce qui m’a inspiré/ donné de l’énergie? 

> Quelle difficulté, erreur, échec ai-je rencontré aujourd’hui?


> Quelles leçons – apprentissages puis-je en tirer?


> « Gratitude pour » – kifs du jours

Rappel de mes 3 objectifs prioritaires: 

Santé :  Blablabla qui m’inspire 🙂 (Je fais ma pudique hein 😉 ). > Mais en gros, ce blabla tourne autour de la sérénité.

Vocation : Blablabla qui m’inspire > Mais en gros ça tourne autour de la transmission, du coaching, de la bienveillance et du partage 😉

Couple :  Blablabla qui m’inspire 🙂 > Mais en gros ça tourne autour de remettre du focus et de la complicité et plus de fun dans ce domaine de ma vie.

Parfois, je commence à le remplir au cours de la journée ou alors le soir, une fois les enfants couchés. Si j’ai le temps je détaille mais ça peut aussi être très bref. J’ai déjà commencé à « raffiner », préciser mes 3 objectifs à l’aide des apprentissages de la semaine.

Dans le journal d’objectifs de Léonie Dawson, la revue se fait plutôt une fois par mois (et l’apparence est beaucoup plus « créative » 😉 ).

Comme toujours, l’important est de trouver l’approche, le format, le rythme qui te conviennent à toi.

La méthode « Don’t break the chain »

En regardant le screenshoot de mon agenda, ça m’a fait penser à la méthode de « la chaîne » de Jerry Seinfeld .

Quand on a lui a demandé quel était son secret, il aurait répondu : « Pour devenir un bon comique, il faut faire de bonnes blagues, et pour faire de bonnes blagues, il faut travailler chaque jour ». Le secret est donc de s’entrainer tous les jours.

Pour mettre en pratique : l’idéal est d’avoir un calendrier avec l’année entière bien visible et de barrer avec une grosse croix rouge chaque jour après avoir fait une action liée à ton objectif.

Après les premiers jours, tu commences à obtenir une sorte de chaîne et psychologiquement ça te donne envie de ne pas la « casser ». C’est une astuce supplémentaire qui peut aider à rester focus sur ce qui t’inspire et te donne de l’énergie 😉

Cette technique est très efficace pour se motiver : elle nous oblige à dépasser nos excuses.

Ainsi, même si la journée a été difficile il se peut que tu aies envie de cocher la case pour ne pas avoir à recommencer à zéro une chaîne de 10, 20 ou 30 cases.

En revanche, le revers de la médaille c’est que si tu rates un jour, même pour une une bonne raison, le risque est grand de ne pas recommencer tout de suite voire de ne pas recommencer du tout.

J’aurai aussi aimé te parler du fait de ne pas se fixer trop d’objectifs et de décomposer les objectifs qui peuvent te faire peur en sous objectifs plus facilement atteignables, tout ça pour éviter de te mettre en position d’être rapidement débordée et stressée.

Mais, là tout de suite, j’ai encore plus envie de couper l’ordi pour profiter des enfants avant la reprise de l’école demain 😉 .

Avant de te quitter. Dans les commentaires, si tu en ressens l’inspiration, je t’invite à partager :

  1. Les objectifs prioritaires pour toi (tu n’es pas obligée de rentrer dans le détail, l’intime ).
  2. Si tu les as déjà écrit ou compte le faire et comment tu t’y prends.

Merci.

Prends soin de toi et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.