2 étapes pour ne pas te laisser déborder par trop d’objectifs.

En faisant le point sur mes objectifs, j’ai réalisé que leur nombre avait tendance à se démultiplier fissa. Ce qui a l’effet de générer une sorte d’anxiété, de stress, en mode « Je n’arriverai jamais à tout faire ! Je veux être un chat et avoir 9 vies ! »

Si toi aussi, particulièrement à cette période de l’année, tes ambitions (ou tes rêves 😉 ) ont tendances à te mener à te sentir débordée ensuite ; voici un process simple (en 2 étapes) pour t’aider à éliminer le surplus de possibilités et te concentrer sur ce qui est vraiment important pour toi cette année (et vraiment réaliser les actions nécessaires pour avancer en ce sens).

Attention : même si il est « simple », cet exercice va te demander un peu de temps. Ce qui peut sembler paradoxal, vu que justement, le but c’est d’aboutir à ne pas avoir trop de choses à faire en quelque sorte.

Donc c’est une approche légèrement contre-intuitive mais qui vise bien à te faire gagner du temps et de l’énergie à la finale.

Si tu n’as vraiment pas beaucoup de temps disponible, tu peux le faire par petit bouts.

Si tu n’es pas au début de l’année mais en plein milieu et que tu te sens débordée par tout ce qu’il te semble y avoir à faire dans ton quotidien, tu peux le faire aussi 🙂

1ère étape : Prendre conscience des branches.

Ce qu’on vise ici c’est de sortir de ta tête toutes les idées- envies – objectifs – projets qui te traversent l’esprit et s’entremêlent.

Écrit les. Vraiment ! 😉

Écrire aide à mieux prendre conscience de ce qui nous habite.

http://www.butterflybright.com

Prends une feuille et écrit noir sur blanc, tout ce que tu veux avoir réalisé à la fin de l’année, ce que tu veux découvrir , expérimenter :

. Dans ta sphère personnelle : par exemple peut-être au niveau de ta santé, d’une activité sportive, de ton alimentation? Au niveau du temps que tu aimerais te consacrer sans culpabiliser? D’une activité créative, bien-être ou associative dans laquelle tu souhaites t’impliquer? D’une façon d’accompagner tes enfants au quotidien ou de passer plus de temps de qualité avec ton partenaire. Peu importe le sujet, mais il est question de comment tu veux évoluer personnellement cette année.

. Dans tes relations : Pense aux personnes les plus importantes dans ta vie, que ce soit ton conjoint, tes enfants, tes ami-e-s, tes parents, ta fraterie et pourquoi pas tes collègues (on passe généralement beaucoup de temps avec eux 😉 ) etc. Que souhaites-tu vivre avec eux cette année? Quelles activités, moments souhaites tu partager. Dans quels lieux? A quel période?

. Dans ton activité professionnelle (que tu ais un business ou que tu sois salarié ou les 2 en même temps, ou encore en congé maternité ou parental;) ) : peut-être que tu veux lancer un nouveau produit, simplifier les process pour gagner du temps, développer le bien-être de tes collaborateurs au quotidien, demander une augmentation, refaire ton cv, changer de boîte ou en trouver une 😉 , te reconvertir, faire un bilan de compétence, suivre une formation etc.

Écris tout ce qui te vient, si possible sans te censurer. Le but est de sortit tout ça de ta tête. Ne t’arrête pas en te disant : « oula cette idée là je ne vois pas vraiment comment ça pourrait se réaliser ».

2e étape : Tailler des branches

Et oui, un peu comme un arbre, parfois il faut savoir couper des branches pour que la plante reparte plus forte et vigoureuse au printemps !

Je te propose donc de partir de cette idée pour faire le tri dans tes objectifs.

Photos provenant de http://www.jardins-japonais.fr

Je sais c’est dur. (Ne m’en parle pas;) ).

Mais, comme je l’évoquais dans l’article de la semaine dernière (je crois) :

Tu te donnes plus de chance d’avancer sur au moins un objectif en étant concentré dessus plutôt qu’en diluant ton énergie sur pleins de projets différents. (En écrivant ces mots, j’essaie aussi de me convaincre moi-même lol).

3 questions-filtres pour faire le tri.

Concrètement, regarde tes listes et demande toi ce que tu veux que ta vie devienne? Comment serait le « toi du futur »?

Si cette étape est difficile, tu peux reprendre chacun des points de ta liste en te demandant :

Suite à l’utilisation de ces « filtres », si tu te dis :

> « ok ce projet là, ça ne vaut pas vraiment la peine »

ou

> « il n’y aura pas assez de satisfaction à la finale »

Ou encore

> « en fait, je ne suis pas prête pour ce genre d’engagement : pour les actions, le temps, l’énergie que ça va me demander de déployer. »

Alors enlève cet objectif de ta liste sans mauvaise conscience.

Le rayer de ta liste maintenant ne veut pas forcément dire que tu ne le feras jamais , ça veut juste dire que tu ne te mettras pas la pression pour travailler dessus cette année !

L’avantage de cette approche c’est que si jamais tu atteints tes 2 ou 3 objectifs principaux plus tôt que prévu, tu pourras toujours revenir piocher dans cette liste de départ si tu le souhaites (ou recommencer l’exercice ;).

Il y a d’ailleurs des chances que certains objectifs ne soient alors plus d’actualité car ton parcours entre-temps t’aura peut-être fait évoluer sur tes priorités.

1 agenda pour visualiser

Pour finir, on en revient à la plannification 😉 ! Attrape ton agenda et prépare ton rétroplanning ou au moins la prochaine étape- action que tu te sens de faire pour donner vie à ton projet.

Note bien que ta vie et-ou ton entreprise se développent rarement exactement comme tu l’avais prévu-souhaité, planifié. Tu devras définitivement faire des ajustements et modifier certains plans au fur et à mesure de l’année. C’est normal à 100% .

Mais (encore une fois) plutôt que d’avoir pleins d’objectifs un peu diffus en tête cela ça te permettre de rester concentrée sur ce qui est important pour toi chaque mois.

De mon côté, parmi tous mes objectifs, il y a toujours celui que j’avais en démarrant ce blog. Je voulais (et je le veux toujours) aider des mamans se sentant débordées, fatiguées, stressées à se dégager du temps pour elles, à prendre soin d’elles, à se sentir mieux. Ne serait-ce que 5 minutes. Je veux partager, des réflexions, des références de livres, programmes, des questions de type coaching pour inspirer, permettre de prendre du recul, et d’expérimenter des actions – solutions pour se sentir plus souvent plus sereine, légère , énergique. Tout en les mettant en pratique pour moi au passage 😉

Je ne suis pas sûre d’y arriver complètement pour l’instant . Mais faire le tri dans tous mes objectifs et reformuler cet objectif autour de l’impact que ça pourrait avoir pour d’autres, me donne beaucoup d’énergie. Par ailleurs, mon contexte personnel a évolué (les enfants grandissent, j’ai pris un peu mieux mes marques dans le poste de management que j’ai commencé fin 2017 etc.) : il est donc dans mon top 3 pour cette année 🙂

De ton côté, dis-moi en commentaire :

As-tu une vision claire sur le nombre d’objectifs ou de projets auxquels tu t’engages à donner vie cette année?

Pour chacun, t’es-tu demandé : quelle sera la récompense, comment cela impactera les autres et qui devras-tu devenir afin de créer cette réalité à venir ?

Quoi qu’il en soit, Je te remercie pour le temps que tu as pris pour lire cet article ! (si tu penses que ça peut aider une amie, n’hésite pas à lui transférer l’article).

Je reviens la semaine prochaine avec un premier partage de « bon plan » qui te concerne si tu as des enfants entra 4 et 8 ans.

Un plan qui devrait te permettre de ne plus trop craindre le terrible « mamaaaaaaan je m’ennuieeeee, j’sais pas quoi faire !  » 😉 .

D’ici là, prends bien soin de toi : Respire, autorise toi un mini massage avec une huile essentielle ou une huile sèche, à tester quelques pas de danses totalement libres au saut du lit, à ne pas faire une chose de ta to-do liste de la journée, à appeler une amie à qui tu n’as pas parlé depuis longtemps…

Je te souhaite une très belle semaine !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.