Qu’est-ce qui t’empêche de faire ce que tu veux ?

Helloooooooooooooooooo ! Voilà voilà :  ça fait juste presque 6 mois que je n’ai pas mis les pieds ici! J’espère que tu vas bien… Je n’arrive pas à lâcher ce blog même si le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai une énorme marge de progression côté assiduité.

Je vais essayer de revenir plus souvent mais avec un contenu plus léger ! 🙂 C’était le but initial de ce blog de toute façon , offrir un petit espace – un oasis – pour te ressourcer sans te prendre trop de temps.

Se ressourcer

N’ayant pas trouvé facilement de babysitter pour réserver 1h au moins par semaine pour le blog. J’ai décidé d’enregistrer dans mon agenda un midi par semaine pour m’y consacrer. J’ai tendance à me dire « Mais en une heure je ne peux rien faire !!! « . Mais c’est une fausse excuse. Ça me permet juste de continuer à  procrastiner.

Il y a tant de choses à faire, tous les jours. Entre ta vie perso, ta vie de couple, de famille, ta vie pro, ta vie sociale !  On a tendance à vouloir tout faire. Moi la première. Mais cela peut t’empêcher souvent d’aller au bout des choses et finir plutôt par te donner un sentiment d’insatisfaction voire d’anxiété – de stress, non?

Ce qui peut aider

C’est de savoir ce qui est vraiment important pour toi. Cela va ensuite te permettre de mieux choisir ce que tu acceptes ou non de faire. Et ensuite de le programmer.

Je répète : l’astuce que je teste donc ces temps-ci…

C’est de programmer dans ton agenda ce qui est important pour toi !!!

Essaie tu verras 😉

Peut-être que tu ne feras que 2 minutes de méditation, peut-être que tu ne liras que quelques lignes, ne prendras qu’une photo, ne feras qu’un atelier créatif avec tes enfants au lieu de les laisser regarder un écran  etc. Mais c’est mieux que de seulement y penser sans passer à l’action.  Le petit plus c’est que ça a un effet déclencheur  : normalement ce sera plus facile d’enchaîner sur 2 minutes de plus ou de recommencer le lendemain ou la semaine suivante.

Bon, il se peut que tu te dises :

« Mais je ne sais pas vraiment ce que je veux !… »

Et si tu savais?

Et si tu avais plutôt peur :

  • que ce que tu veux ne se réalise pas;
  • que tu ne sois pas assez douée,
  • que tu échoues
  • que ça prenne du temps
  • d’être jugée par tes pairs et/ou tes proches et te sentir bête, incapable.

Je te le dis  🙂 :

AU FOND DE TOI TU SAIS  CE QUE TU VEUX !

Savoir clairement ce que l'on veut

Mais obtenir ce que l’on veut se fait rarement en une nuit et cela laisse souvent pas mal de place à cette méchante petite voix intérieure rabat-joie, toujours prête à te dire qu’en fait ce n’est pas pour toi, que tu ne le mérites pas,  que tu n’y arriveras pas etc.

Finalement le challenge n’est pas tant d’être claire sur ce que tu veux

mais de faire taire cette petite voix

et

de passer à l’action  pour mettre en place ce qui est important pour toi et en faire une réalité.

Oui il y aura des échecs ou disons plutôt des choses à ajuster, modifier, recommencer, améliorer mais c’est comme ça  que tu gagneras en expérience et en connaissances.

Pour compléter cet article, si tu as envie d’aller plus loin, j’ai bien envie de te conseiller la lecture du livre « Wake-up » de Christine Lewicky ! Un chouette cadeau à se faire (en plus la version poche est sortie en avril :)) pour avancer dans tes projets / vers tes rêves et savoir par où commencer.

Et toi? T’es-t-il déjà arrivé de te lancer dans plusieurs projets différents  et de ne pas aller au bout, de te sentir stressée et d’en conclure qu’en fait  tu ne savais pas vraiment ce que tu voulais dans ta vie? N’hésite pas à partager dans les commentaires ton expérience et qui a marché pour toi pour que tes rêves/projets se réalisent !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Foodette : L’idée pour simplifier la gestion des repas à la maison

Cette semaine je te parle pratico-pratique! Je cherchais depuis longtemps un moyen de me décharger un peu de la gestion des repas.  Anticiper les menus (et la liste des courses qui va avec), essayer de faire en sorte que ce soit équilibré et en même temps un peu varié tout en étant plutôt facile ( pas trop long) à préparer… (Tout ça ça porte un nom : la charge mentale et je t’en reparle la semaine prochaine si je trouve le temps 😉 ).

Gestion des repas

Brooke Lark

Chez moi, côté gestion du quotidien, on a encore une belle marge de progression en terme de parité ( même si ces derniers temps on progresse! Je vise le à peu près un soir sur 2 pour les repas d’ici la fin de l’année). Alors à la base j’aime plutôt cuisiner (sans pour autant être une chef) mais par moments, ça me sort par les yeux .

Je voudrai juste ne pas avoir à faire tout ça. Le soir j’aimerai passer  plus de temps avec les miens plutôt qu’à côté dans la cuisine. Surtout quand parfois, mes chefs d’œuvre culinaires ne sont pas forcément appréciés (C’est quoi ça maman? De la courgette ma puce! BEURK j’aime pas… Ah bon mais il y a 2 jours tu aimais ça encore ?!)

J’essaie bien de leur proposer de participer mais j’avoue qu’après une journée de travail et eux d’école, en arrivant vers 18H30 à la maison …Les tensions ont vite fait de pointer le bout de leur nez.  Du coup, ça peut rapidement donner ce genre de scène : »Mais c’est moi qui voulait casser les oeuuuuuuuufs!!! / NOON  , attention au couteau si tu le tiens comme ça c’est dangereux/ Ah! la moitié de la sauce tomate est par terre; c’est pas grave mon chéri , tu veux bien m’aider ,  prendre une éponge et essuyer? comment ça non?  »  (les joies de la communication non violente 😉 ). >>> Ça me fait penser à un chouette livre : « Super woman n’existe pas « de Camille Bréant. Il faudra que j’en reparle aussi (que d’idées oulala ! ).

Bref…sans compter :

  • le temps passé à penser à des idées de plats ( je ne parle même pas de menu . Chez nous c’est souvent une légume cru en « apéro »  – d’ailleurs j’ai découvert le navet cru cet hiver : une révélation ! Ça a un peu la consistance d’un radis mais le piquant en moins. Mes enfants adorent –  un plat et un fruit ou un laitage ou rien en dessert).
  • le temps de faire ma petite liste des courses (que j’ai la fâcheuse tendance à perdre en cours de route).
  • le temps de commander en ligne + récupérer le drive ou d’aller faire les courses ( sachant que dans un désir de réduire les déchets par ailleurs, je m’efforce de moins en moins consommer en grande surface et plutôt d’aller – avec mes contenants réutilisables – au marché, chez les petits commerçant de ma ville ou à la ferme près de chez moi pour soutenir l’économie locale. Là,côté simplification, c’est vrai : je repasserai… )
  • le temps de  préparation.

uNE ÉCHELLE DE COMPORTEMENTS POUR S’ORIENTER VERS DES SOLUTIONS

Je sais il y a des choses beaucoup plus grave dans la vie.  Il n’empêche que dans un quotidien ordinaire ça peut être pesant.

Tu as le droit de le penser sans culpabiliser , sans te dire un truc du genre « Mon dieu,  quand je pense aux mamans qui vivent au milieu de la guerre, je n’ai vraiment pas de raison de me plaindre! « .  Ça n’a rien à voir.  Ça ne sert à personne de se dire ça. Si tu ressens une tension, un poids. Accueille-le factuellement. « J’en ai ras le bol d’être la responsable des courses et des menus ! Je suis à court d’idées! Je veux juste rentrer et me poser.  » C’est ok .

Je te présente une échelle qui peut te permettre  de prendre la mesure de ton comportement face à des situations qui se présentent à toi.  Elle a l’ avantage de recentrer la réflexion pour engager des actions vers une résolution plus rapide.

ECHELLE DU COMPORTEMENT

On voit bien que lorsque tu ignores, accuses, nies ou te justifies, tu ne t’orientes pas vers une issue positive.

En revanche,  si tu acceptes ta part de responsabilité, des solutions peuvent apparaître.

Alors maintenant en mode « constructif – j’arrête de râler » / « je reconnais et assume mes besoins » ça veut dire quoi tout ça? Quels sont tes réels besoins? Tu as envies qu’on te prépare de bons petits plats? Tu veux te libérer du temps? Tu veux arrêter d’entretenir le modèle des rôles stéréotypés à la maison? Tu veux ……. ?

Note clairement tout ce que tu veux voir changer.

 

+ Une astuce que j’ai bien aimée ( tiré d’ un programme en ligne que je suis et dont je te reparlerai peut-être bientôt) Quand quelque chose te prend du temps (et de l’énergie) dans ta vie. Dans la mesure du possible arrête toi 2 minutes et demande toi :

Foodette - 3 questions pour simplifier sa vie

De mon côté, ça fait vraiment un bout de temps déjà que je réfléchis à trouver une alternative qui permette que ma petite famille et moi mangions varié (à défaut de complètement équilibré) tous les soirs tout en prenant moins de mon temps et de mon énergie.

Mes objectifs et stratégies jusque là étaient les suivantes :

  • Demander plus souvent à mon partenaire de prendre le relais. Mon rêve dans la vie n’étant pas de gagner le titre de la reine du « jonglage » et ou « le tablier d’or » .
  • Faire des plats en plus grosse quantité parfois, pour congeler et s’en resservir un autre soir.
  • Utiliser  beaucoup les légumes en bocaux et /ou prédécoupés en surgelés.
  • Faire des « plats uniques » sortes de chilis à ma façon, haricots verts « à la carbonara »etc.
  • Regarder Marmiton et Carrotcake pour des idées de menus de saison (sans compter ma collection de livre de cuisine -> pour la simplicité volontaire, la sobriété heureuse je repasserai aussi de ce côté là 🙂 ).

J’ai même pensé engager quelqu’un 🙂 mais le coût m’ a arrêté.

Et puis récemment  j’ai découvert……. Foodette! TADAAAAAAAAAAAA et depuis je saoule mes collègues avec 🙂 .

L’expérience « foodette » pour bien manger à la maison

Mais franchement tu vas voir ils assurent!  (Pour rappel, je ne travaille pas pour eux mais pour la Ruche ). Je précise aussi que cet article n’est pas sponsorisé!

En revanche, je crois que j’ai du voir une pub sponsorisée sur Facebook. Et je me suis dis que ça avait l’air bien alléchant ! Je me suis inscrite, c’est rapide !

J’ai commencé en choisissant l’option DUO (pour 2 personnes donc 🙂 sachant que mes enfants mangent comme des moineaux surtout quand il y a des légumes non identifiés dans la recette). Tu peux aussi choisir d’autres options avec plus de recettes / plus de personnes.

Côté budget, je trouve ça honnête : 55 euros pour 3 repas pour 2 personnes (voire  4 )livraison incluse.

Tu peux te faire livrer au bureau ou à domicile le mercredi matin uniquement ( enfin en Loire Atlantique en tout cas – pour le moment). Partout en France.

Quand j’ai reçu mon 1er colis, c’était un peu comme si c’était encore Noël (aka = > plus sympa que de faire les courses ! ).

colis +repas+ Foodette

A l’intérieur :

  • Pas trop de plastique ! (encore un peu quand tu ouvres les sacs en papier : genre le film d’emballage alimentaire > difficile à remplacer dans ce genre de prestation. Pour certaines recettes tu reçois aussi des petits pots en plastique comme ceux qu’on peut te donner pour la sauce salade parfois).
  • Une pochette isotherme avec une plaque de froid qui assure la chaîne du froid des produits frais type viande et poisson.  Au bout de 10 commandes je crois, tu peux leur renvoyer gratuitement. (Je ne retrouve plus le papier où ils en parlent).

présentation colis foodette

Pochette isotherme Foodette

  • Et des produits pré-portionnés pour chacune des recettes ( = Tu ne jettes pas – ou ne manges  pas – pendant une semaine ton choux rouge acheté entier).

Ingrédients pré-portionnés Foodette

Avec tout ça, tu reçois tes fiches recettes qui indiquent le timing estimé des étapes et te donnent les proportions si tu veux  refaire la recette pour plus de personnes + une fiche où la provenance des aliments est indiquée + 1 petit aimant avec leur logo.

Fiches recettes Foodette(Jeux : quels sont les 2 aliments hors saison sur cette photo? La honte……….lol)

Pour mon premier essai je suis tombée sur les recettes suivantes :

Du coup pour ta semaine, il ne reste plus que 2 soirs (en semaine ) +  4 repas pour le week-end (3 – si tu te fais inviter chez des amis ou en famille :)) pour lesquels il te faut trouver des idées. Une soirée pâte et une soirée soupe / fromage ou Omelette+ légumes verts chez moi et hop l’affaire est dans le sac et pour le week-end j’ai souvent des produits de ma distribution de ruche qui a lieu le jeudi.

Pour l’instant j’ai même eu des restes pour certaines recettes ! La salade d’hiver vitaminée était super bonne et gaie, j’ai ramené la fin et l’ai partagée avec une collègue le lendemain. (Je n’ai pas de belles photos des plats, d’abord parce que mon fils fait une crise dès qu’il voit un appareil photo, ou téléphone portable (pour l’avoir)  – on essaie de limiter les occasions – et d’autre part pour celles qu’on a réussi à faire , la luminosité n’était pas top… ).

En prime, tu apprends plein d’astuces et manips’. Je fais le plein de petites « premières fois », j’adore!!

Comme par exemple : découper et égrainer une grenade !(ahah la bonne blague ! ) , piquer les grains de cardamones avec une pointe de couteaux pour que le parfum se diffuse mieux, planter un clou de girofle dans les oignons, faire une vinaigrette à base de jus d’orange  etc…

Et si besoin, tu peux faire une remarque ou poser une question via leur questionnaire de satisfaction après le 1er envoi, quelqu’un de l’équipe te répond très rapidement via une interface en ligne  :

Questionnaire satisfaction Foodette

Enfin, globalement les enfants ont goûté et apprécié la moitié des recettes 🙂 On a complété par des pâtes ou des épinards (oui ils aiment chez moi).

Détail important : Quand tu t’inscris pour une première semaine parmi les 4 semaines à venir, ensuite si tu veux  suspendre ou reporter les livraisons il faut retourner sur ton espace client pour l’indiquer sinon tu recevras ton colis (et seras débitée) automatiquement la semaine suivante.

Voilà je crois que je t’ai dit l’essentiel ! Je peux parrainer plusieurs personnes,  alors si ça te tente d’essayer, ça ferait passer ta 1ere commande pour 45 euros au lieu de 55 euros. Mais je réfléchis à un petit jeux pour en profiter pour faire parler un peu du blog 🙂 . Alors surveille la page Facebook si le cœur t’en dit! Et si tu as des questions ou que tu testes aussi , n’hésite pas à venir dire ce que tu en penses dans les commentaires ! (Histoire de nuancer un peu ce que je dis!).

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Fêter les « petites victoires » en faisant la roue.

En cette première semaine  de 2017, je te souhaite malgré une actualité à tendance « lourde »  de développer une paix intérieure et une confiance qui te permettront d’aller de l’avant et trouver des solutions à tes problèmes et qui sait peut-être – à ton niveau – à certains de ceux qui se posent au monde.

Pour partir du bon pied, je te propose de prendre un petit temps – si tu le peux – pour faire le point sur 2016.  Que veux-tu garder / continuer ou  intégrer dans ta vie en 2017 ! Et surtout je t’invite à célébrer tout le chemin parcouru.
Lire la suite

Apprendre à se sentir en paix

On a beau prévoir des tas de choses, des plans bien huilés. La vie avec ses imprévus, ses tours et ses détours, ses lapins sortis du chapeau nous montre parfois d’autres chemins, pas toujours confortables, parfois intriguants. 2 pas en avant vers un projet, 3 en arrière puis 2 sur le côté… Savoir observer ce qui arrive : synchronicités comme retards et déconvenues et continuer à avancer avec confiance et sérénité en  restant ouvert à la manière de mettre en œuvre ce qui nous anime. C’est tout un art, un apprentissage, un équilibre à trouver…

danse avec la vie

Dominik Wycisło

Lire la suite

Pourquoi venir sur maman-rayonne.com ?

Que vous soyez maman « active » ou maman à la maison (et tout aussi active donc) avec des enfants en bas âge (0 à 5/6 ans disons)

maman et jeune enfant

Photo : Nwardez

– QUELQUE CHOSE CLOCHE –

Si ……

Vous vous surprenez à râler (voire crier) sur vos loulous et votre homme,

Vous vous sentez épuisée dès le saut du lit.

La course quotidienne « levé – petit dej’- habillage – trajet – école/nounou – boulot – retour – drive ou courses sans ou avec les pioupious, jeux – câlins (quand tout va bien) préparation du dîner – couchers interminables » (version courte) – vous sort par les yeux.

Quand vous êtes chez vous, vous rêvez de parler à une copine, votre homme ou tout adulte de votre entourage plus de 5 minutes sans être interrompue.

Vous avez l’impression de commencer à avoir une allure au croisement du YÉTI et  de la créature de Frankenstein à force de ne plus avoir de moment pour vous occuper de vous et d’enchaîner les nuits pourries à réveils multiples.

S’ il vous arrive de penser  » je voudrais seulement 5 minutes pour moi », « Je n’en peux plus… », quand vous entendez « mamaaaaaaaaaan j’ai fini de faire caca » ou plus soft « je sais pas où est mon doudou » .

Si votre petit 2e commence sa phase d’opposition, ne fait toujours pas ses nuits à 21 mois et que la tension est à son comble pour tout le monde à la maison. 

Quelque soit la raison, la parité dans la gestion des tâches quotidienne n’est pas très développée au sein de votre couple et vous aimeriez que ça change. 

La maternité vous a fais prendre conscience que vous voulez changer de métier/ créer une entreprise/ vous remettre à la peinture (ou toute autre activité artistique ou sportive) mais vous procrastinez et/ou désespérez de trouver le temps et l’énergie nécessaire au développement de ce projet.

Bref, vous vous reconnaissez dans une ou plusieurs de ces situations. Vous avez l’impression de courir, ressasser, d’être épuisée, de ressembler à une femme au foyer des années 50,  de vous sentir sous pression voire de pleurer un peu trop souvent à votre goût.

 

– ET SI ca changeait ? –

 

Vous rêvez de ressentir plus de joie, de légèreté, de simplicité au quotidien pour vous et pour vivre plus de moments de qualités en famille. Vous aimeriez avoir plus d’énergie, de sérénité et de temps pour faire tout ce qui vous tient à cœur.

maman - légèreté

Photo :  Kate ZEDOVA

Je vous invite à ne pas rester seule dans votre coin !

Venez sur maman rayonne  partager vos expériences, vos humeurs et découvrir  des articles, des ressources  destinées à  vous encourager, vous aider à prendre soin de vous.

Pour ma part, ces derniers temps, une de mes grosses difficultés (parmi d’autres)  à été le manque d’énergie que j’attribue au manque de sommeil , de moments de calme (aka : seule) , à mon alimentation (d’après des lectures que j’ai fait récemment) et au manque de parité dans la gestion de la logistique familiale.

En mai 2015, mon cadet avait un an ( et mon aînée,  4 ans 1/2), j’avais repris le travail depuis  9 mois  et j’étais au bout du rouleau…. Alors je me suis dis « Assez! Je ne peux pas continuer à (sur)vivre comme ça! Il faut que quelque chose change. »

J’ai commencé à mettre certaines actions en place et à  tester de nouvelles habitudes comme :

    • aller méditer un midi par semaine au centre bouddhiste près de mon travail,
    • m’inscrite à un cours de Pilates une heure par semaine  ( 1 heure d’activité physique – zen , rien que pour moi et quand je rentre le repas est prêt ! Le bonheur! ),
    • suivre une formation au coaching et commencer à me faire coacher moi-même…
    • pratiquer l’EFT ponctuellement (technique de liberté des émotions)
    • Aller pour la première fois consulter une naturopathe
      • Etc…

A l’heure où j’écris ces lignes, je trouve que j’ai encore régulièrement une tête de détérée 😉 mais je me sens moins abattue , sur la bonne voie. Et en 2016, j’ai envie d’aller plus loin….

Alors je vous propose de travailler ensemble à créer plus d’équilibre dans nos vies, à faire de la place pour nos aspirations personnelles et à les concilier avec le travail, la vie de famille et l’épanouissement qui nous font rêver.

Suivez votre intuition, ECOUTEZ-vous ! Faites des erreurs!  Parce que faire des erreurs, c’est agir, créer,  expérimenter de nouvelles façons de faire ou de voir , apprendre, se dépasser, évoluer, vivre.

Petite mise à jour du 02/02/2016 : je laisse ici le lien vers l’article de Selma Païva  « pour être, avoir et faire mieux dans ton business comme dans ta vie perso »  Avec ça, on est prêt pour attaquer l’année en beauté! 

Soyons Imparfaites & Heureuses

Et VOUS? Quelle est la (ou les) difficulté(s) qui vous posent problème en ce moment? Venez me raconter dans les commentaires !